Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 21:10
 

(...) La mesure de tout Amour est une ATTENTE sans MESURE.

Qui attend est, sans le savoir, infiniment proche, pourvu seulement que son attente ne se relâche pas.

Qui attend est déjà visité par l'Absent dont l'attente le consume.

Qui attend reçoit pouvoir de l'ardeur qui l'habite, de la patience qu'il épouse : il exorcise l'usure du temps.

Qui attend reçoit pouvoir de toutes les audaces, de tous les courages :

il tient tête à la mort.

Le feu qui le consume, personne ne l'éteindra.

Nous sommes tellement plus forts, plus vulnérables, tellement plus vrais, tellement plus libres, dans l'attente que dans la possession.

L'étreinte elle-même est attente immobile et fervente de ce que rien, ni personne, ne saurait nous ravir,

U'attente nous féconde, la possession nous tue. ATTENDONS-NOUS les uns des autres.

ATTENDONS-NOUS les uns aux autres... à chaque instant, à chaque détour, à chaque carrefour, à chaque surprise, à chaque opacité du coeur, et jusqu'au long des heures longues comme un jour sans pain. (...)

PAUL BAUDIQUEY, Pleins Signes, Paris Cerf, 1986

Partager cet article

Repost 0
Published by François et Claire
commenter cet article

commentaires